Provence-Mediterranee.com
Auberge de La Colombe d'Or

Auberge de la Colombe d'OrCette auberge de Saint Paul de Vence  a accueilli les plus grands noms des arts français et étrangers, et l'on ne compte plus les photos où Montand et Signoret, Lino Ventura, Prévert, Picasso, Bernard-Henry Lévy et Arielle Dombasle figurent dans ce petit hôtel, lui faisant par la même une majestueuse publicité. Lieu mythique de Provence, l'Auberge de la Colombe d'Or pourra sans doute vous accueillir pour les prochaines vacances… si vous réservez bien à l'avance !

Fondation Maeght

Fondation MaeghtFondation privée dédiée à l'art moderne et contemporain, la Fondation Maeght, située aux portes de Saint Paul de Vence, est installée dans un ensemble architectural qui lui fait honneur et a été décoré par des peintres et sculpteurs de grand renom. Outre les expositions permanentes et les expositions thématiques, vous apprécierez une bibliothèque qui regroupe plus de 30 000 ouvrages sur l'art contemporain.

Office du Tourisme

2 rue Grande - 06570 Saint Paul de Vence
Tel : 04 93 32 86 95 - Fax : 04 93 32 60 27
E-mail : tourisme@saint-pauldevence.com
http://www.saint-pauldevence.com

Saint Paul de Vence

Saint Paul de VencePeu de villages de France ont eu la chance de Saint Paul de Vence. Non seulement il bénéficie d'une position géographique plus qu'enviable, au cœur de l'arrière-pays provençal et à seulement 15 minutes en voiture des plages de Méditerranée, mais en plus ses visiteurs, parfois illustres, ont contribué à en faire un lieu mondialement connu.

Attirés par ses rues typiques, ses places où il fait bon jouer à la pétanque, mais aussi par sa lumière et ses alentours composés de collines odorantes, parfumées qu'elles sont au romarin, au thym et à la lavande, les artistes sont venus très tôt à Saint Paul de Vence. Des peintres d'abord avec Matisse, Modigliani, Chagall, Miro, Picasso et bien d'autres qui venaient là se ressourcer, se détendre, mais aussi peindre, renouveler leur inspiration et apprivoiser cette lumière de Provence si dense. Certains ne faisaient qu'y passer, d'autres y séjournaient plus longtemps, et beaucoup d'entre eux finissaient par y vivre une bonne partie de l'année.

Tous ont laissé une trace dans les cœurs, et certains sur les murs, ainsi de Folon qui a réalisé une extraordinaire décoration de la Chapelle Sainte Croix (Chapelle des Pénitents Blancs). D'autres sont encore exposés dans des lieux privilégiés, comme à la célèbre Auberge de La Colombe d'Or, qui possède des toiles  de certains des plus grands maîtres, et un livre d'or que doivent lui envier bien des palaces...

PlaceMais des artistes d'autres horizons venaient à Saint Paul de Vence. Comme Jacques Prévert, ce génial et plaisant poète, ou Cocteau, le chantre du Surréalisme, ou encore Norge, poète lui aussi mais qui nous venait de Belgique et décida dans les années cinquante de s'établir à Saint Paul de Vence pour y devenir antiquaire.

Enfin, les gloires du cinéma attirèrent encore plus d'appareils photos et de caméras, et la célébrité du village s'affirma encore et s'ancra dans l'imaginaire de tous les publics. Chacun d'entre nous par exemple a en mémoire les images du couple mythique Montand-Signoret...

Mais au-delà de ces célébrités passées ou présentes, découvrez Saint Paul de Vence et ses remparts, ses vieilles rues, ses calades, ses fontaines, ses places et ses placettes ombragées, ses chapelles, ses ateliers et galeries d'artistes… Vous n'êtes pas là dans un musée nostalgique, mais dans une petite ville de Provence bien vivante, et si jolie !

A Voir

Grande Fontaine - Saint Paul de VenceLa Grande Fontaine

La Provence est la région des fontaines, et parmi elles la Grande Fontaine de Saint Paul de Vence est sans doute la plus connue. Devenue le symbole de la ville, elle a été construite en 1615 et bénéficie d'un classement aux Monuments Historiques.
Elégante, sobre, elle est au centre d'une place qui a gardé tout son cachet.

La Porte de Vence

De ses lointaines origines médiévales, Saint Paul de Vence a conservé cette porte surmontée d'une tour imposante et témoin d'un passé parfois tourmenté, bien loin de la petite cité charmante que l'on connaît aujourd'hui. Mâchicoulis, meurtrières, arbalétrières, tout cela servait à la défense de l'ancienne frontière du Var, avant le nouveau découpage des départements en 1870.

La Chapelle des Pénitents Blancs

Bâtie au XVIIe siècle, la Chapelle des Pénitents Blancs a été le siège de la confrérie du même nom, formée de laïcs qui voulaient se racheter en faisant le bien autour d'eux. Rénovée il y a maintenant plus de dix ans, la chapelle a été décorée par Jean-Michel Folon, artiste belge, qui a su parfaitement intégrer son art léger et délicat dans l'édifice.